Histoire qui fait du bien

C’est l’histoire d’un ange qui était différent de tous les autres anges. Il ne volait pas. Il avait pourtant des ailes. Elles étaient magnifiques, d’un blanc immaculé, avec de longes plumes bien ordonnées. Tout le monde les lui enviait. Pourtant, il n’était pas décidé à les utiliser. Pour lui, il n’était pas nécessaire de le faire. Il se déplaçait le plus souvent à pied. Il avait vraiment décidé de s’en passer. Les gens autour de lui ne le comprenaient pas. Plus ils lui posaient des questions pour les « pourquoi », les « comment », plus il se refermait, il s’éloignait de tout l’activité de la ville. De plus en plus, il passait son temps en pleine nature, au milieu de rien. Là où il était heureux et surtout pas dérangé.


Un jour, lors d’une de ses grands balades, il entendit un bruit sourd, puis un cri de douleur. Il courut partout pour savoir ce que c’était. Jusqu’au moment où il trouva un oiseau sur le sol dans les fourrés. Il y découvrit un phénix blessé à l’aile. C’était un jeune phénix. Il n’était pas aussi grand qu’une orange. L’ange le ramassa et l’emmena avec lui dans sa maison. Il s’occupa de lui. Lui fit une attelle pour son aile, un lit douillet pour qu’il puisse se reposer. Il lui donna à manger mais surtout de sa lumière, de sa chaleur. Le petit prenait de plus en plus de force, de plus en plus chaque jour… Entre les deux, une amitié, un lien se créa. Ils étaient heureux de passer du temps ensemble. Ce n’était pas tous les jours simple car tous deux avaient un sacré caractère. Tout finissaient néanmoins par rentrer dans l’ordre.


La guérison totale du phénix arriva quelques temps plus tard. L’ange devient triste car il savait que son ami, qui était devenu magnifique, grand et fort, devait partir. Ils se dirent au revoir, à bientôt, se serraient fort dans les bras et se promirent de se donner des nouvelles très vite. Le phénix ouvrit ses ailes mais n’arriva pas à s’envoler. Il retomba aussi tôt. Tous les deux furent étonnés, tristes.. Et c’est à ce moment que commença l’entraînement. Ils se soutenaient dans les difficultés. Cela les motivait encore plus. Sans s’en rendre compte, sans le savoir, l’ange commença à ouvrir ses ailes. Plus il les ouvrait et plus il prenait en force. Et cet incroyable moment arriva ! Ils ouvrirent ensemble leur ailes et se mirent à voler ensemble. La liberté étaient dans le creux de leurs mains. Un sentiment de bien-être s’installa. Ils étaient légés comme des plumes. Et plus ils volaient plus cette légèreté s’amplifia. Tout étaient pour eux.


Et à partir de là, une nouvelle aventure débuta, ensemble…


Auteur : Caroline SIMON "Esprit hypnose"

21 vues0 commentaire